Accueil » Protéger » Programmes de recherche et de suivi » Etude du Leste à grands stigmas

Etude du Leste à grands stigmas

Le Plan National d’Actions Odonates visant à l’évaluation et l’amélioration de l’état de conservation des espèces d’odonates menacés fait actuellement l’objet de déclinaisons régionales.

Leste à grand stigmas

Leste à grand stigmas

Les Amis des Marais du Vigueirat, reconnus pour leur implication dans la conservation du Leste à grands stigmas Lestes macrostigma ont été désignés coordinateur de la déclinaison régionale du plan en Provence-Alpes-Côte d’Azur par la DREAL PACA en 2010, qui réunit également une dizaine de partenaires. Ils ont de fait été chargés de la rédaction du Plan Régional d’Actions en faveur des Odonates (PRAO) validé en 2011 par le Conseil Scientifique Régional de Protection de la Nature (CSRPN). Ils effectuent également la coordination entre les différents acteurs, mettant en commun leur base de données afin d’affiner les connaissances sur la répartition et l’état de conservation des populations de libellules en région Provence-Alpes Côte d’Azur.

Plusieurs outils de connaissance et de conservation des odonates ont vu le jour durant ce plan régional : la liste rouge régionale des odonates en région PACA a notamment été publiée en 2013 et la réalisation d’un atlas des odonates de la région PACA a été pilotée par la LPO PACA associée à l’OPIE (Office pour les Insectes et leur Environnement) Provence-Alpes du Sud.

En plus d’être coordinateurs, les Amis des Marais du Vigueirat ont également un rôle d’opérateur pour plusieurs actions de ce PRAO déclinées en 3 volets :

  • Amélioration des connaissances ;
  • Gestion conservatoire ;
  • information et sensibilisation.
Mares temporaires

Mares temporaires

Dans le cadre de ce même programme, plusieurs mares temporaires ont également été creusées sur les Marais du Vigueirat, participant ainsi à une restauration d’habitat pour l’espèce. Enfin, la réalisation sur le site d’un parcours pédagogique sur les libellules à destination du grand public répond également aux actions de sensibilisation programmées dans le PRAO. De plus, une étude sur le Leste à grands stigmas a été mise en œuvre par la Tour du Valat dans l’évaluation de l’état de conservation des populations et définition de l’habitat optimal, étude des facteurs limitants du développement larvaire, restauration ou recréation de milieux favorables, publication d’un document technique à l’usage des gestionnaires d’espaces naturels et publications d’articles scientifiques. Dans le cadre du projet, cette étude vise principalement à étudier l’impact du pâturage sur la ponte de Lestes macrostigma.