Accueil » Observations durant les précédentes visites » Observations naturalistes du 1er au 9 Avril

Observations durant les précédentes visites

Observations naturalistes du 1er au 9 Avril

Voici la liste des 82 espèces d’oiseaux observées en visite guidée lors des visites du 1 au 9 Avril.

A noter l’observation d’un Cygne chanteur, c’est le premier de son espèce à être observé aux Marais du Vigueirat!

 

Cygne tuberculé, Cygne chanteur, Oie cendrée, Tadorne de Belon, Canard colvert, Canard chipeau, Canard souchet, Sarcelle d’hiver, Sarcelle d’été, Nette rousse, Faisan de Colchide, Grèbe à cou noir, Grèbe castagneux, Grèbe huppé, Grand Cormoran, Butor étoilé (chants), Bihoreau gris, Aigrette garzette, Grande Aigrette, Héron cendré, Héron pourpré, Cigogne blanche, Ibis falcinelle (espèce figurant parmi les oiseaux nicheurs rares et menacés en France), Spatule blanche (espèce figurant parmi les oiseaux nicheurs rares et menacés en France), Flamant rose, Circaète Jean-le-Blanc, Milan noir, Busard des roseaux, Busard Saint-Martin, Buse variable, Râle d’eau, Gallinule poule-d’eau, Foulque macroule, Avocette élégante (accouplements), Echasse blanche, Petit Gravelot, Grand Gravelot, Bécasseau variable, Chevalier sylvain, Chevalier culblanc, Chevalier gambette, Chevalier arlequin, Chevalier aboyeur, Chevalier stagnatile (migrateur d’observation plutôt rare en France), Barge à queue noire, Bécassine des marais, Combattant varié, Mouette rieuse, Mouette mélanocéphale, Goéland leucophée, Goéland brun, Sterne pierregarin, Sterne caspienne, Guifette moustac (espèce figurant parmi les oiseaux nicheurs rares et menacés en France, observation au passage migratoire), Pigeon ramier, Coucou geai, Martinet noir, Martin-pêcheur d’Europe, Cochevis huppé, Hirondelle de rivage, Hirondelle rustique, Hirondelle de fenêtre, Pipit farlouse, Bergeronnette grise, Bergeronnette printanière, Tarier pâtre, Fauvette à tête noire, Fauvette mélanocéphale, Lusciniole à moustaches, Cisticole des joncs, Bouscarle de Cetti, Mésange charbonnière, Mésange bleue, Panure à moustaches, Pie bavarde, Choucas des tours, Corbeau freux, Corneille noire, Etourneau sansonnet, Moineau domestique, Chardonneret élégant et Bruant des roseaux ; soit 82 espèces…

petit aparté entomologique pour souligner le vol de la Diane (Zerynthia polyxena), papillon de jour protégé sur le territoire français…

Une nouvelle espèce observée aux Marais du Vigueirat : le Cygne chanteur (aussi appelé Cygne sauvage)

Cet oiseau fait sensiblement la même taille que le Cygne tuberculé que nous avons l’habitude d’observer. Son bec est à dominante jaune et l’extrémité est noire. Il peu facilement être confondu avec le Cygne de Bewick, qui est plus petit et dont le bec est beaucoup plus couvert de noir).

C’est le plus bruyant des Cygnes, cette caractéristique est à l’origine de son nom de Cygne chanteur. Mais il porte aussi le nom de Cygne sauvage qui lui vient de son comportement assez farouche venue d’une période où il était régulièrement chassé.

Il niche habituelle depuis les régions boréales de l’Eurasie jusqu’en Islande, principalement en Russie Occidentale et en Scandinavie. Ils migrent en suite plus au sud à partir du début de l’automne pour rejoindre les îles britanniques, la Belgique ainsi que dans le tiers nord de la France. Quelques individus sont parfois observés aux alentours de la Camargue, soit lors de passages en migration ou parfois même en hivernage. 
La présence de ce Cygne en cette période est donc surprenante puisqu’ils sont normalement remontés dans leurs contrées d’été.

Consulter les autres observations naturalistes