Accueil » L'actualité des Marais » Le chantier d’insertion fête une belle année d’arrachage de la Jussie !

L'actualité des Marais

arrachage_jussie_2015 Le chantier d’insertion fête une belle année d’arrachage de la Jussie !

 

 La Jussie est arrachée manuellement dans la partie nord du site. Dans le canal du Vigueirat, des travaux d’arrachage mécanique ont débuté en 2014. Ces travaux sont réalisés par une équipe travaillant sur le site. 6 salariés non permanents découvrent ainsi, avec leur encadrant, l’une des actions primordiales en matière de gestion d’un espace naturel.

Le chantier Jussie en quelques chiffres :

482 écrevisses de louisianes prélevées
154 tonnes de jussie arrachées
6 employés formés
1 encadrant

 

Travaux préalables menés dans le cadre du FEDER Jussie (débuté en 2011) :

  • création de deux plateformes en bois en bordure du canal.
  • Élagage de la piste d’accès et de la digue.
  • Mise en place d’une plateforme de dépôt et séchage.
  • Mise en place d’un bateau faucardeur et de deux barques pour le nettoyage.
  • Déploiement d’une bouée en aval de la zone d’arrachage.

 

Une formation technique indispensable pour l’encadrant et les employés :

L‘encadrant est la seule personne habilitée à conduire le bateau faucardeur. Néanmoins, il est essentiel que l’ensemble de l’équipe soit sensibilisée à la fois aux règles de sécurité mais aussi à l’intérêt de l’action menée. Chaque année, l’équipe du chantier d’insertion se renouvelle, cette formation est donc reconduite tous les ans.

Une formation théorique permet d’expliquer l‘impact de la plante sur l’environnement, la faune et la flore locale, ainsi que les risques pour les populations locales (accumulation de déchets qui freinent la circulation de l’eau et peuvent provoquer des crues en période de fortes pluies, …). Par ailleurs, les salariés sont sensibilisés à la présence d’autres espèces locales ou invasives qu’ils peuvent rencontrer dans le canal. Ils sont ainsi capables de les identifier et de ne remettre à l’eau que les espèces locales non nuisibles.
Ces opérations spécifiques en milieu aquatique nécessitent l’application de consignes de sécurité strictes comme l’obligation du port du gilet de sauvetage.

 

Déroulement des opérations :

 

  • Le bateau faucardeur est équipé d’une fourche à la proue. La jussie est arrachée puis transportée jusqu’à l’une des plateformes en bois recouverte d’un grand filet.
  • 4 agents d’entretien opèrant sur 2 barques ramassent les petits brins de jussie restés ensurface du canal qui, emportés par le courant, viennent stationner le long de la bouée préalablement déployée en aval. Les opérateurs « jussie » ont aussi en charge l’arrache des repousses de Jussie dans les zones où l’arrachage mécanique a eu lieu les années précédentes. Enfin, ils ont pour autre mission de retirer les nombreux déchets stagnants le long des berges ainsi que ceux dégagés par l’action d’arrachage de la Jussie.
  • Un camion vient ensuite récupérer la jussie accumulée sur les plateformes pour la transporter jusqu’à une zone de stockage et de séchage.
  • Sur certaines zones, l’accumulation de déchets dans le canal, sous l’eau, est problématique pour le déplacement du bateau. Les plastiques et divers déchets viennent entraver l’hélice du bateau arracheur, freinant ainsi son déplacement.

 

Les résultats de l’année 2015 :

  • L‘équipe mobilisée a particulièrement bien fonctionné cette année et aucun accident ni de casse de matériel n’est à déplorer. Au total, l’arrachage de la Jussie a permis de sortir plus de 154 tonnes de Jussie.
  • L’année 2015 a aussi permis de comparer les zones où l’arrachage avait eu lieu les années précédentes. Nous constatons une repousse de la Jussie limitée et de nouvelles plantes locales réapparaissent.

 

L’avenir du chantier jussie :

Etant donné les très bons résultats réalisés en 2015, le chantier devrait être reconduit l’an prochain. Une nouvelle équipe d’opérateurs « Jussie » recevra à son tour une formation spécifique sur : l’intérêt de l’action, le déroulement de l’arrachage et les conditions de sécurité.