Accueil » Observations durant les précédentes visites » Espèces rencontrées lors des randonnées nature du 21 février au 9 mars

Observations durant les précédentes visites

Espèces rencontrées lors des randonnées nature du 21 février au 9 mars

 

73 espèces d’oiseaux ont pu être observées ou entendues aux Marais du Vigueirat lors des randonnées organisées dans la Réserve Naturelle entre le 21 Février et le 9 Mars.

Le premier Héron pourpré de l’année a été observé au tout début du mois de Mars. Un Aigle de Bonelli a aussi été observé deux jours consécutifs par les gardes.

Cygne tuberculé, Oie cendrée, Tadorne de Belon, Canard colvert, Canard chipeau, Canard pilet (nicheur marginal en France, en limite de son aire de répartition, individus hivernants), Canard souchet, Canard siffleur (seuls quelques rares cas de reproduction sont documentés en France, l’espèce nichant dans la partie nord de l’Eurasie, individus hivernants), Sarcelle d’hiver, Faisan de Colchide, Grèbe castagneux, Grèbe huppé, Grand Cormoran, Héron garde-boeufs, Aigrette garzette, Grande Aigrette, Héron cendré, Cigogne blanche, Cigogne noire (espèce nicheuse en France jugée en danger, dont l’hivernage en Camargue est devenu annuel avec quelques oiseaux), Ibis falcinelle (espèce nicheuse rare en France, en forte augmentation, dont les effectifs hivernant en Camargue sont actuellement renforcés par l’arrivée des migrateurs), Flamant rose, Aigle criard (espèce considérée en danger en Europe, hivernant rare en France, dont l’hybridation avec l’Aigle pomarin complique l’identification), Busard des roseaux, Buse variable, Epervier d’Europe, Faucon crécerelle, Faucon pèlerin (hôtes hivernants), Râle d’eau, Gallinule poule-d’eau, Foulque macroule, Grue cendrée (espèce figurant sur la liste rouge des espèces menacées en France, en tant qu’oiseau nicheur en danger critique, dont l’hivernage en Camargue s’est amplifié, individus hivernants, ou observés en migration active), Outarde canepetière (espèce nicheuse en France au statut de conservation jugé vulnérable, individus observés en erratisme hivernal ou en dispersion prénuptiale), Avocette élégante, Grand Gravelot, Vanneau huppé, Chevalier sylvain (observation précoce pour cette espèce migratrice), Chevalier culblanc, Chevalier guignette, Barge à queue noire (espèce nicheuse rare et vulnérable en France, dont on tire plaisir actuellement de la migration de printemps), Bécassine des marais, Combattant varié, Mouette rieuse, Mouette mélanocéphale, Goéland leucophée, Pigeon ramier, Martin-pêcheur d’Europe, Cochevis huppé, Pipit spioncelle, Pipit farlouse, Bergeronnette grise, Rougegorge familier, Rougequeue noir, Tarier pâtre, Grive musicienne, Grive draine, Merle noir, Fauvette mélanocéphale, Lusciniole à moustaches (espèce nicheuse rare et localisée en France, dont on apprécie actuellement le chant), Cisticole des joncs, Bouscarle de Cetti, Pouillot véloce, Mésange charbonnière, Mésange bleue, Panure à moustaches, Rémiz penduline (espèce figurant sur la liste rouge des espèces menacées en France, en tant qu’oiseau nicheur en danger, migrateur ou hivernant commun en Camargue), Pie bavarde, Choucas des tours, Corneille noire, Etourneau sansonnet, Moineau domestique, Moineau friquet, Pinson des arbres et Chardonneret élégant, …

 

Photo d’un Aigle de Bonelli réalisée par Clément Pappalardo