Accueil » L'actualité des Marais » Atelier de dessin naturaliste le 13 et 16 novembre

L'actualité des Marais

mare-temporaire Atelier de dessin naturaliste le 13 et 16 novembre

Dimanche 13 novembre à 14h à Arles
Mercredi 16 novembre à 10h et 14h à Mas-Thibert
Venez collectionner des objets trouvés dans la nature : feuilles, branches, plumes…, et croquer le paysage sur les chemins de l’Etoureanu.
Les trouvailles seront ensuite ramenées pour être dessinées en salle.

12€ par personne – réservation au 04.90.98.70.91.

Les ateliers

Dans le cadre de l’exposition « Rêves d’ailleurs, le Japon et la Camargue », l’artiste proposera des ateliers de dessin naturaliste ouverts au public au Palais de l’Archevêché à Arles (13200) et aux Marais du Vigueirat à Mas-Thibert (13104). Carnets de croquis et matériel fourni pour dessiner

Des ateliers de dessins seront aussi proposés aux scolaires dans le cadre de la convention pour le développement de l’action éducative et culturelle de la Ville d’Arles.

 

 

EXPOSITION
« Rêves d’ailleurs, le Japon et la Camargue »

 Au Palais de l’Archevêché, Place de la République à Arles
du 12 novembre au 11 décembre 2016.
Tous les jours de 11h à 18h.
Vernissage samedi 12 novembre à 12h

Aux Marais du Vigueriat à Mas-Thibert
du 12 novembre au 30 novembre.
Tous les jours de 10h à 17h.

Alan Johnston est un aquarelliste et naturaliste anglais amoureux de la nature, de la Camargue et du Japon.
Avec plus que 120 œuvres, présentées à Arles et aux Marais du Vigueirat, l’artiste livre ici une double exposition, à l’origine de deux livres « Asparagus green quatre saisons dans le Japon rural » et « La Camargue ».

Avec un magnifique coup de pinceau et une connaissance poussée de la nature, des oiseaux, des insectes et de la flore, il s’immerge chaque fois dans un environnement différent et un livre surgit. Aujourd’hui voici un recueil sur la Camargue, qui parait aux éditions Equinoxe, après plusieurs séjours en immersion, notamment aux Marais du Vigueirat où l’artiste a dirigé également des stages pour les adultes et les enfants.

Ses peintures à l’huile, encre de Chine et autres techniques posent la question de l’ambiguïté entre la science et l’art, regarder et voir.
Doté d’une précision scientifique, son travail va au-delà de la simple illustration et forme une sorte de géographie poétique des “ouvrages de lieux” qui incite plus le lecteur à voyager que les carnets de voyage classiques. Il passe beaucoup de temps dans la nature, dans l’espoir de tomber par hasard sur ses « objets trouvés ».

« Asparagus green, quatre saisons dans le Japon rural » a obtenu le « Grand prix Chapitre Nature » et le 1er prix catégorie « Beaux Livres » lors du palmarès Chapitre « Nature 2016 ».

Télécharger le pdf de présentation